01.jpg02.jpg03.jpg04.jpg05.jpg06.jpg06b.jpg07.jpg08.jpg09.jpg

Pêche des carnassiers et de la carpe à la mouche

 

 

pêche du brochet à la mouche en float tube

 

La pêche des carnassiers et de la carpe à la mouche peut être très productive lors des périodes les plus fastes et cela permet également d'allonger la saison de pêche à la mouche en rivière qui est toujours trop courte. Il est ainsi possible de pêcher le brochet tout l'automne, parfois jusqu'à noël, tant que les étangs ne sont pas gelés. Lors des fortes chaleurs estivales, s'il n'y a pas d'activité sur la rivière, il ne faut pas se priver d'un superbe coup du soir à la carpe et, l'attaque d'un black-bass qui déchire la surface de l'eau pour sanctionner votre popper est quelque chose d'inoubliable...

La carpe est un formidable poisson à pêcher à la mouche, c'est une pêche très fine. En effet, il faut voir un poisson de plusieurs kilos s'approcher de votre mouche à quelques centimètres pour la snober d'un coup de queue et poursuivre son chemin... Par contre, si la mouche est prise, alors là, c'est un véritable combat qui s'engage mettant à rude épreuve les nerfs tant du pêcheur que de la canne !

 

pêche de la carpe à la mouche

 

Le comportement du black-bass en fait un poisson également très intéressant à pêcher à la mouche, son régime alimentaire tout d'abord le fait s'intéresser à toute sorte de proies pouvant être imitées par des "mouches" : larves d'insectes, batraciens, poissons, libellules... Ensuite, sa curiosité et sa facilité à se nourrir en surface en font un poisson très ludique à pêcher et si on ajoute les chandelles et les coups de têtes rageurs qu'il ne manque pas d'assener pendant le combat... (qu'il gagne souvent d'ailleurs !)

 

pêche du black-bass à la mouche

 

La « mouche » permet une approche différente de la pêche du brochet, si tant est que l’on puisse encore appeler « mouche » les leurres que l’on utilise ! La pêche du brochet au fouet se pratique avec un matériel spécifique beaucoup plus puissant que les ensembles que l’on utilise classiquement pour les pêches en rivière. Il s’agit en effet de propulser des streamers assez volumineux pouvant atteindre une vingtaine de centimètres. Ces « streamers » sont constitués de matériaux naturels comme le poil (creux) de cervidés, la queue de daim… ou toutes sortes de fibres synthétiques qui peuvent apporter du brillant aux imitations.

Comme pour la pêche aux leurres, il existe deux stratégies distinctes pour tenter de déclencher l’attaque basées, soit sur les phases alimentaires des carnassiers qui se nourrissent, soit sur leur agressivité envers un intrus sur leur territoire. Les streamers employés différent donc en fonction de la stratégie retenue, si les brochets sont en train de se nourrir, il faudra choisir un leurre qui imite les proies du moment. S’il faut stimuler leur agressivité, on choisit des streamers aux couleurs plus agressives, plus « bruyants » avec des animations également plus agressives.

 

pêche du brochet à la mouche en float tube pêche du brochet à la mouche

 

Je vous propose de pratiquer la pêche du brochet « à la mouche », particulièrement sur un plan d’eau très sauvage de la Ferme des Guidons, en wading ou en float tube. L’ambiance de cet étang, adossé à une tourbière est vraiment caractéristique du plateau des mille étangs et vous transportera, le temps d’une journée, en Irlande ou en Laponie !

 

pêche du brochet à la mouche en float tube

 

Pêche du brochet à la mouche :

 

 

 

 

Pêche du Black-Bass à la mouche :

 

 

 

Pêche de la carpe à la mouche :

 

 

Haut de page

 

Joomla templates by a4joomla